Santé – Jala Neti, le rituel ayurvédique qui te permet de respirer !

toulon-yoga-ayurveda-jala

Encore un rituel de l'Inde ancestrale

Souvent pratiqué dans le cadre d’un rituel ayurvédique, Jala Neti est considéré comme un Shat Kriyas en Hatha Yoga. “Shat” voulant dire “6” en sanskrit et “Kriya” action, il s’agit en fait d’une des six actions journalières accomplies par les yogis de l’Inde ancestrale. Ces actions ont pour but de purifier les organes internes afin de permettre la libre circulation du Prana (force vitale) à travers les Nadis (canaux où circulent la force vitale) et mènent donc un équilibre physique et mental.

Certaines de ces actions viennent nettoyer les poumons, comme Kapalbhati (la respiration du crâne brillant), d’autres les intestins ou encore le colon, mais aujourd’hui nous nous attarderons sur la plus simple à mettre en place : Jala Neti, soit la purification des voies nasales. En effet, cette action, ne vous prendra pas plus de 10 minutes par jour. Et au vu des bienfaits qu’elle apporte, il peut être vraiment intéressant de s’y adonner. Pour ma part, je ne peux plus m’en passer. Si je manque ce rituel, j’ai la sensation de mal respirer, ce qui est est d’ailleurs sûrement le cas.

Pour dire vrai, la première fois que je me suis adonnée à Jala Neti, ce n’était pas très confortable. Et puis, je n’étais pas très sereine. Cela faisait longtemps que je voulais essayer, mais ne me sentais pas très confiante à l’idée de mettre de l’eau dans une narine pour la faire ressortir par l’autre ! Mais quand j’ai vu tout ce qui est en sortait et à quel point j’ai sentie mes narines dégagées, il m’était évident que j’aurai bien tort d’abandonner. C’est comme si d’un coup je pouvais respirer convenablement, malgré le fait que je n’ai jamais le nez bouché. Alors si tu es sujet aux congestions, aux rhumes et aux sinusites, fonce !

On a aussi Sutra Neti qui consiste à faire passer un fils salé dans la narine pour le ressortir par la bouche. Mais ça c’est pas pour moi, du moins pas maintenant ! Souvent je me demande “mais comment les yogis ont-ils pu découvrir tout ces trucs loufoques ?” Dans le livre Hatha Yoga Pradipika, vous pourrez y lire en détails comme se pratiquent toutes ces actions purifiantes. Même si on ne les intègre pas dans notre vie, c’est passionnant, rigolo et parfois même choquant à lire !

Les bienfaits de Jala Neti

Ne nous écartons pas trop du sujet et revenons à Jala Neti. Comme je le disais donc un peu plus haut, ce rituel libère les voies nasales (logique), mais pas que ! Voici une liste des bienfaits principaux :

  • Préviens les rhumes
  • Préviens les sinusites
  • Préviens les maux de gorge
  • Désengorge les narines et les nettoie
  • Préviens les syndromes dus aux allergies
  • Limite les ronflements
  • Evite les infections des oreilles
  • Bénéfique pour diminuer les acouphènes
  • Anti-angine

(…)

Alors ça motive non ?

Je tiens à prévenir qu’il ne vaut mieux pas faire Jala Neti si tu as subit une intervention chirurgicale ORL récemment. Sinon, pas de contrindications. Tu peux t’y adonner 1x/jour.

Comment s'y prendre

Pour commencer, il te faudra quelques ingrédients :

  • Un neti pot. Le mieux est de le prendre en porcelaine ou en cuivre. J’ai opté pour celui en porcelaine, car moins cher (7€) et il fait très bien l’affaire, je te mets le lien ICI.
  • 1 CC de sel de mer (attention pas le sel de table)
  • de l’eau filtrée OU minérale OU du robinet mais bouillie puis refroidie
  • de l’huile de tournesol, de pépin de raisin, de coco ou de sésame, selon ta constitution ayurvédique. Tu peux aussi opter pour un mélange d’huile spéciale. J’utilise celle là.
yoga-ayurveda-toulon-jala
yoga-ayurveda-toulon-jala

Ensuite, c’est tout simple : tu chauffes l’eau entre 35 et 40° puis tu la verse dans le neti pot. Tu ajoutes le sel, et tu touilles jusqu’à ce qu’il soit complètement dissout. C’est là qu’on en vient à la manoeuvre la plus délicate et la plus impressionnante au début. Tu mets l’embout du neti pot dans une narine en respirant par la bouche puis tu penches ta tête délicatement sur le côté et très légèrement vers l’avant. L’eau devrait se mettre à couler doucement par la narine inverse. Penses à bien respirer par la bouche tout au long de l’opération, et si tu ressens un inconfort la première fois c’est normal. En revanche, cela ne doit pas faire mal à la tête. Si c’est le cas, cela veut dire que tu as penché la tête trop en avant. Une fois que tu en as finis avec la première narine, tu redresses ta tête et te mouches délicatement avant de procéder à l’autre. Pour la deuxième tu réitère les mêmes mouvements, et tu te moucheras également en douceur une fois que toute l’eau se sera écoulée. Et pour finir en beauté : tu sèches bien ton nez et tu appliques deux gouttes de l’huile choisie dans chacune des narines.

Prends le temps de te rendre compte de ta respiration avant de reprendre tes activités 😉 et tiens moi au courant de ton expérience ! Je suis toujours autant fascinée par les aventures que le yoga et l’ayurvéda nous réserve et de la manière dont nous les vivons !

Douce journée, Laetitia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *